3 bonnes raisons d'aller voir Xavier Merlet

Xavier Merlet revient avec un nouveau spectacle créé en résidence et baptisé La Théorie du Gentil. Il faisait bon vivre, mardi soir, salle Paul-Fort.
Regagner des points sur son permis
Le véritable but de ce spectacle est de vous donner les techniques qui vous permettront de gagner des points sur votre "permis gentillesse". Entres ces techniques imparables, Xavier Merlet et ses trois musiciens marient chant, musique et théâtre car, en plus d'être chanteur, Xavier Merlet est comédien.
Un chanteur qui chante
Large carrure, beau costume, chemise col pelle à tarte et sourire à faire pâlir le joker de Batman, Xavier Merlet possède une belle voix et sait s'en servir ! A l'heure où nombres chanteurs récitent un texte en talk over (technique qui consiste à parler sur la musique, que Gainsbourg maîtrisait très bien), il fait le pari du chant. Et c'est agréable d'entendre une voix se moduler en rythme sur une mélodie ! D'autant plus que ses textes vont puiser dans un répertoire qui évite la sempiternelle chanson à l'eau de rose. Il est ici question de votre rendez-vous chez le dentiste, d'accident de voiture, de la mort avec laquelle il faut continuer à vivre...
Cela fait du bien de rire
Le répertoire de chansons fait la part belle à l'humour. Le mini-opéra one-man-show qui reviste un conte que nous connaissons tous est hilarant. A la fin du concert, le public de la salle Paul Fort s'est levé trois fois de suite lors des rappels, preuve s'il en est que chacun veut repartir avec ses cinq "points gentillesse".

Ouest-France 27/01/2012


Ceux qui ont pu le voir à la Gobinière en 2009 n’en seront pas étonnés : c’est sur scène que l’artiste a conquis son public. Après un peu plus de trois ans d’absence, Xavier Merlet est de retour, avec un nouveau spectacle. La recette devrait être la même, car c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures : des chansons bien senties sur le monde comme il va, sur la vie comme elle est, chroniques tendres, rageuses ou amusantes d’un des plus fins observateurs de nos bobos, de nos marottes, de nos querelles, de nos mésaventures et de nos petits bonheurs.
Et puis des numéros de bravoure au moment où l’on s’y attend le moins, sortes de sketches récurrents, complètement décalés, totalement hilarants, qui nous rappellent que Xavier Merlet est aussi comédien. L’équipe aussi devrait être la même car on ne change pas une équipe qui gagne : Dominique Fauchard et Etienne Boisdron, deux musiciens polytechniciens qui font la paire de compères, deux pince-sans-rire déclencheurs de fous rires que rejoindra un troisième larron fanfaron : le percussionniste Christophe Piot."

Yann Olivier, Théâtre de la Gobinière, Orvault.


Il nous avait ouvert grand les portes de son Clacfric land où une fois de plus ses chansons et son humour avaient fait merveille au cœur d'un univers mordant au propos acéré. Xavier Merlet revient sur scène, lieu de prédilection s'il en est, pour ce chanteur comédien aux talents scéniques indéniables. Car, c'est bien sur scène que cet artiste plein de malice donne toute sa mesure, créant une incroyable complicité avec ses musiciens et partenaires de toujours Dominique Fauchard et Etienne Boisdon et son public. Son nouveau spectacle ne fera pas exception à la règle en donnant la préférence au verbe, aux mots choisis avec soin, et sera avant tout et surtout prétexte à de réjouissantes retrouvailles."

André Hisse, la Bouche d'Air, Nantes.